Coeurs de Silex
Hearts of Flint

film, 2012
40 min - 16 mm transfered in HD, colour
with : Simon Fravega d'Amore, Viviana Moin, Eric Abrouga, Mia Depret, Marguerite Vappereau et Tobias Haberkorn

Direction : Pauline Curnier Jardin
Image : Pauline Curnier Jardin and Alexis Kavyrchine
Editing : Maéva Dayras
Sound : Pierre Desprat
Production : La Galerie de Noisy-le-Sec
Language : french, german, spanish, english with english or french subtitles

An ally, an occupant, a witch, a mystic, a trainer and a violent child... My new movie is inspired by the traumatic history of a little suburbian french city : Noisy-le-Sec, bombed by the allies in 1944.
During 4 days, six actors are improvising in the present, in the city, some roles drawned by the sad destiny of wars.
They build up together a funny and scathing epic in a non-time, post apocaliptic, pre-apocalitic, a time of crisis where only earth is allowed to eat.

Un allié, un occupant, une mystique, une enfant-violent, une sorcière et un éducateur...
Mon nouveau film est inspiré par l'histoire traumatique de Noisy-le-Sec et par certains clichés ou fantasmes sur la banlieue. Il évoque le bombardement du 18 avril 1944 par les alliés puis la découverte sur le même terrain de traces préhistoriques, car il s'agissait d'une hache enterrée et que cet objet est symbole de guerre. On enterre la hache de guerre, que se passe t-il si on la déterre ? Mon film s'est pétri dans et sur cette même terre, il cherche dans la terre ce qu'il y a comme histoire à transmettre présente, passée, c'est une sorte de fouille fantaisiste, une dérive dans laquelle j'ai cherché le tellurisme sous le béton.








View of the installation in "Coeur de Silex" exhibition
at La Galerie, Noisy le Sec (FR), 2012.

Movie poster designed by MARIE PROYART
700 x 1000 mm